September 16, 2017

Changes


So the day arrived when we have to say...not goodbye just see you later.

In the morning LeeAnn and Kenzy made a summary presentation to put the crown to the whole-week long hard working. We got answers to the most important questions we were curious about and more. For example: How is that possible, even if there is global warming,  some part of the Globe is getting colder? The shortened answer is: the Ozon hole changes the direction of the wind. You might tink is the Ozon hole the answer to cool down our planet? But the answer is more complex. We learned we always have to observe the whole picture rather than grabbing half information out of the data base. And if I mentioned data, I show you in number what have we done during this (almost) one week.

We have visited 17 wetlands
Collected 210 traps
Cought 714 fishes
We spent altogether 28.5 hours to search frogs
We found 1 frog from the 5 locations. Yeah they’ve already hide as we mentioned before

Everything is changes in our life. Let’s just think about our own body, our taste and preferences the seasons. Hard to name sometihing what is permanent, right? So why would the climate remain the same? It’s natural it’s changing, but because of human this process is ways too faster then it should be and we still cannot be sure what the consequences are this fast change. But once the ice have melted in the poles we cannot redo it. So we cannot put the icecream ball if it’s flown away. The best thing we can do is to be more conscius about our nature. Let’s collect the waste selectively, make compost, use bycicle instead of car whenever we can, buy local products. These are all small steps but change starts with us.

We have already started to prepare our project to become more sustainable and to inspire our environment including you too, who read this now, to follow us and do a step for our Earth. So what is the thing you’re going to do differently from now?

Written by: Barbara Sándor

Les changements

Alors, le jour où nous devons dire, pas « adieu », mais « au revoir » est arrivé.

Ce matin, LeeAnn et Kenzy ont fait une présentation pour résumer cette semaine de travail intense. Nous avons des réponses aux questions les plus importantes qui nous intéressaient et à d’autres encore. Par exemple : comment est-il possible qu’avec le réchauffement climatique, il y a quand même quelques endroits isolés sur la Terre où il fait plus froid ? Comment est-ce que cela est possible ? La réponse très courte est qu’un des trous dans la couche d’ozone change la direction du vent. Vous pourriez peut-être penser alors que ce trou offre une solution potentielle, mais vous vous tromperez. La réponse est beaucoup plus complexe. Nous avons appris qu’il faut toujours considérer tous les éléments au lieu de saisir la moitié des informations dans une base de données. En parlant des données, voilà les chiffres pour voir ce que nous avons accompli ensemble dans une semaine (ou presque une semaine) de travail.

Nous avons visité 17 zones humides. Nous y avons ramassé 210 pièges, attrapé 714 poissons, Nous avons passé, en tout, 28,5 heures à chercher des grenouilles dans cinq endroits différents et nous en avons trouvé une seule. Oui, ils se sont déjà cachés sous la terre comme nous l’avons dit auparavant.

Tout change dans notre vie. Pensons à notre propre corps, à nos goûts, aux saisons. C’est difficile à identifier quelque chose qui est fixe, n’est-ce pas ? Alors pourquoi est-ce que le climat restera le même ? S’il est normal que ça change, il faut noter qu’il est à cause des humains que le processus se passe beaucoup plus vite qu’il ne devrait et nous ne pouvons pas savoir les conséquences de ce changement rapide. Mais une fois la glace aux deux pôles fondue, nous ne pouvons plus le reproduire. Nous ne pourrions pas remettre la boule de glace si c’est partie. Nous pouvons tout au plus être plus attentifs prendre meilleur soin de la nature. Faisons le tri sélectif, faisons du compost, utilisons les vélos au lieu des voitures quand nous pouvons, achetons des produits locaux. Ce sont, certes, de petits pas, mais les changements commencent ainsi, avec nous.

Nous sommes déjà en train de préparer nos projets pour faciliter les actions durables et pour enthousiasmer et influencer les personnes comme vous, qui lisent ce blog, qui nous suivent en prenant un pas vers l’avenir pour notre Terre. Alors, qu’est-ce que vous allez faire différemment désormais ?

- Barbara Sándor