1 decembre 2010

Alcoa-Aluminerie de Deschambault reçoit le Prix Hélène-Vandal 2010 pour son engagement à promouvoir la main-d’œuvre féminine

Le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la métallurgie du Québec (CSMO) a remis le 24 novembre dernier son Prix Hélène-Vandal à l’Aluminerie de Deschambault. Ce prix, créé en 2007 et remis tous les deux ans, récompense les initiatives déployées par les entreprises et organisations québécoises du secteur de la métallurgie afin de faciliter l’accès des femmes à ce secteur d’activités.

Le jury a ainsi récompensé les nombreux gestes posés par l’Aluminerie au fil des ans afin de faire place au talent, à la créativité et à l’expertise féminine, en harmonie avec les valeurs d’Alcoa. « Félicitations à vous toutes qui avez osé, il y a près de 20 ans, poser votre candidature pour un poste traditionnellement occupé par des hommes », a déclaré Marin Brière, directeur général de l’Aluminerie de Deschambault, lors de la remise du prix en présence de travailleuses de l’Aluminerie. « Merci à vous tous, collègues masculins, qui avez su, par votre ouverture, permettre à ces femmes de se réaliser, en les laissant prendre leur place. » Cette reconnaissance rejaillit sur l’ensemble des installations d’Alcoa dans la province, puisque l’engagement envers la main-d’œuvre féminine a été un élément de succès et un atout précieux dans la croissance de notre entreprise au Québec.
 
Pour en savoir davantage sur le Prix Hélène-Vandal et les réalisations d’Alcoa, veuillez consulter le communiqué du CSMO.



Cliquez sur l'image pour l'élargir.