Aluminerie de Deschambault

Pour en savoir plus sur le Centre d’excellence du Groupe mondial Produits primaires d’Alcoa établi à l’Aluminerie de Deschambault


Aller à

 

Année de démarrage : 1992
Coût de la construction : 1 milliard $
Production : lingots-T
Capacité de production : 260 000 tm/an
Installations portuaires : Trois-Rivières
Certifications : ISO 9001:2000 et ISO 14001:2004
Retombées économiques pour le Québec : près de 374 millions $ investis en salaires, taxes et achats de produits et services, dont 120 millions $ dans le comté de Portneuf.

 

En 1989, le groupe Alumax s’est lancé le défi de construire l’Aluminerie de Deschambault dans un milieu dont la fragilité et la valeur rendaient la performance environnementale prioritaire. Démarrée en 1992, l’usine a atteint dès 1993 sa pleine capacité de production annuelle de 215 000 tonnes métriques. Sa performance technique est depuis lors une référence mondiale et, grâce à l’amélioration continue des équipements, des procédés et des méthodes de travail, la production de l’Aluminerie dépasse aujourd’hui les 260 000 tm.

 

Son style de gestion avant-gardiste place les gens à la base de ses résultats actuels et de sa croissance future. Elle a notamment remporté le Prix Hélène-Vandale, du Comité sectoriel de main-d’œuvre de la métallurgie du Québec, pour souligner son engagement envers l’accessibilité des femmes à des carrières et métiers non traditionnels. La performance environnementale de l’Aluminerie de Deschambault constitue une référence mondiale sous les volets de la gestion de l’eau, avec son système de « rejet zéro » d’eau de procédé, ainsi que de la captation et du traitement des fluorures. Les efforts tout aussi importants qu’accorde l’Aluminerie à l’économie d’énergie ont été récompensés de plusieurs distinctions, notamment décernées par le Programme d’économie d’énergie dans l’industrie canadienne et par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie.

 

L’Aluminerie de Deschambault est membre élite du réseau Écolectrique d’Hydro-Québec.