Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2010 — Santé et sécurité

Un marteau sur mesure améliore la santé-sécurité et la productivité

Avec la technologie Söderberg, la stabilité de l’anode est l’un des éléments clés de notre performance.
 
Bien qu’il soit relativement aisé de contrôler plusieurs des facteurs – le changement des goujons et la composition de la briquet¬te qui l’alimente, par exemple – d’autres interventions sont beaucoup plus difficiles. C’est le cas du cassage des pointes, ces protubé¬rances de carbone qui se forment sous l’anode et qui débalancent la distribution du courant dans la cuve. Étant difficiles d’accès et en contact avec le bain, elles sont exposées à des températures de plus de 960º C.
 
À l’origine, ce travail était fait manuellement, à la masse. On relevait l’anode, et on cognait sur une tige de métal qu’il fallait appuyer tant bien que mal au bon endroit sous l’anode. La procédure était ardue, exigeante physiquement et elle exposait les travailleurs aux gaz et à la chaleur du métal en fusion. Au cours des dernières années, on utilisait plutôt un « Bazooka » qui, comme son nom l’indique, est un outil dont la précision est difficile à régler et qui endommage l’anode et les vérins de 15 et 25 tonnes, en plus de déstabiliser l’opération de la cuve. En tentant de retirer une pointe, on peut parfois faire tomber un gros morceau de carbone et créer d’autres problèmes…
 
À la demande des employés, et avec leur collaboration, un marteau pneumatique de précision a été conçu. Dany Létourneau, chef de poste, a coordonné les efforts de l’équipe qui l’a conçu et mis à l’essai. Son design innovateur a été élaboré en tenant compte de l'opérabilité, de la fiabilité et de la sécurité. L’opérateur est en mesure de positionner la tige d’acier, puis d’actionner à distance sécuritaire le mécanisme pneumatique à l’aide d’une télécommande. Le marteau pneumatique retire de façon très précise la pointe, tout en mini¬misant les chocs sur l’anode. Un énorme gain, tant pour la stabilité de la cuve que pour la santé et la sécurité des travailleurs.
 
Le succès du projet est le fruit d’un effort conjoint de l'Entretien, de la Production Söderberg, de l'Alliance Alcoa/Hatch et de Dynamic Concept.
      

    
De gauche à droite : Dany Létourneau, Éric Bernatchez, Stéphane Lévesque, Marc Lavoie, Jean-Pierre Barbeau, Mathieu Lacourse, Mathieu Gauthier et Vasile Ranta