Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2008 — Économie

Céddi-Al 2007 : l’aluminium à l’ordre du jour

L’Aluminerie de Baie-Comeau s’est jointe au ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, à la Ville de Baie-Comeau, à la Chambre de commerce de Manicouagan, au Centre local de développement de Manicouagan, au Service d’actions entrepreneuriales Manicouagan et la société Entrepac pour présenter la première édition québécoise de la Conférence sur l’énergie et le développement durable dans l’industrie de l’aluminium (Céddi-Al). D’envergure provinciale, cet événement s’est tenu du 19 au 21 septembre 2007 à Baie-Comeau, où Alcoa Canada Première fusion exploite sa plus grande aluminerie.

 
La conférence avait pour principaux objectifs : 1) d’analyser la progression de l’industrie de l’aluminium, son cycle de vie et son impact environnemental; 2) de mesurer et d’évaluer les efforts consentis par l’industrie pour s’inscrire dans une démarche visant la diminution globale de l’empreinte environnementale dans les milieux; et, 3) d’évaluer les opportunités offertes aux régions qui vivent de l’industrie de l’aluminium, dans la conjoncture mondiale des coûts de l’énergie et de l’approvisionnement en matières premières.
 
Près de 140 participants de partout au Québec ont profité de l’expérience et du savoir-faire d’une dizaine de conférenciers réputés, dont les présentations abordaient des thèmes à la fois variés et pertinents sur les enjeux auxquels l’industrie de l’aluminium fait face. Citons notamment la présentation de Daniel Normandin, directeur exécutif du Centre interuniversitaire de référence sur l’analyse, l’interprétation et la gestion du cycle de vie des produits et services (CIRAIG), portant sur le cycle de vie de l’aluminium et son impact environnemental, celle d’Andrée-Lise Méthot, fondatrice et associée principale, Cycle Capital, dont l’allocution avait pour titre « Technologies et énergies renouvelables : Investir au profit d’un monde durable » et celle de Claude Nicolas Gentaz, ingénieur-conseil de l’Université de Lausanne, en Suisse, qui a élaboré sur « Le développement durable et l’énergie : les enjeux du recyclage de l’aluminium.»
 
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, Line Beauchamp, comptait parmi les invités distingués. Lors du souper de gala, elle a entretenu les participants sur les sujets des gaz à effet de serre, de l’accord de Kyoto et du développement durable.
 
Le même soir, on en profitait pour annoncer que l’UNESCO avait accordé le statut de Réserve mondiale de la biosphère à une aire de près de 55 000 km2 de la Côte-Nord du Québec, incluant la ville de Baie-Comeau. La création de la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan – Uapishka est le fruit de cinq années de démarches soutenues de la part d’un réseau de partenaires de la région pour faire reconnaître la région comme un modèle de développement durable.
 
Jean-Pierre Gilardeau, président et chef de la direction d’Alcoa Canada, a clôturé cet événement, qui a suscité des commentaires très positifs de la part des participants. Le comité organisateur de Céddi-Al 2007 consacre désormais ses efforts faire de cet événement une rencontre biennale, un rendez-vous donc pour 2009 !