Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2008 — Communauté

L’inspiration, une ressource durable

L’Aluminerie de Bécancour a toujours accordé une grande importance à la réduction des résidus destinés à l’enfouissement. Son atteinte en 2007 de l’ambitieux objectif d’entreprise d’Alcoa – réduire de 50 % les résidus enfouis en 2007 en comparaison de l’année de référence 2000 – en témoigne éloquemment. Tout comme sa certification au programme ICI ON RECYCLE! de l’organisme gouvernemental RECYC-QUÉBEC.
 
De nombreuses initiatives de réduction des résidus peuvent se prendre à l’échelle individuelle et c’est pourquoi l’aluminerie a lancé en avril 2007 une campagne de sensibilisation à l’intention du personnel et des entrepreneurs et fournisseurs actifs à l’usine. Stands d’information, présentation sur le compostage – que l’on pratique d’ailleurs à la cafétéria de l’aluminerie – et autres suggestions inspirantes étaient à l’honneur. On a même procédé au tirage de bacs à compostage, question d’aider les gens à mettre l’épaule à la roue.
 
Lors du Banquet des Seigneurs, une soirée de reconnaissance de la Société d’aide au développement des collectivités de Nicolet-Bécancour où nous étions présents, quelle ne fut pas la surprise de nos représentants de retrouver à leur table un serrurier souvent à l’œuvre à l’usine qui avait gagné l’un des bacs à compostage que nous avions donné en tirage au printemps. Installé à son atelier, le bac était très utilisé et apprécié.
 
Un bon geste en attirant sans doute un autre, le serrurier a reçu le trophée Seigneurial dans la catégorie commerces et entreprises de services pour son service à la clientèle et son approche envers le développement durable.
 
Présente à cette soirée et amusée par le concours de circonstances, Céline Lavallée, directrice, Environnement et relations avec la communauté à l’ABI, a suggéré que tous les partenaires assistant à la soirée cherchent à « forcer un peu le hasard » pour créer « une multitude de geste inspirants » en faveur du développement durable, auxquels tous les groupes et entreprises devraient contribuer.
 
Cela a déjà porté fruit, car le président de la Chambre de Commerce de Bécancour prévoit implanter le recyclage et le compostage dans les écoles locales. Et la chaîne des gestes inspirants ne vient que de commencer !