Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2008 — Santé et sécurité

Contrôler le béryllium : l’affaire est dans le sac !

Les résidus du bain électrolytique sont broyés et ensachés afin d’être réutilisés. Un excellent exemple de réutilisation mais qui ne va pas sans danger pour la santé. « L’alumine utilisée aux alumineries de Baie-Comeau et de Bécancour contient une certaine quantité de béryllium. Celui-ci se précipite et se concentre dans les résidus de bain électrolytique », précise François Demers, responsable, Santé et sécurité pour la division Canada-Islande. « Lorsque ces résidus sont broyés, la poussière remet en suspension le béryllium qui, une fois inhalé, peut causer la bérylliose, une maladie pulmonaire grave. »
 
Depuis plusieurs années déjà, de nombreuses mesures sont prises pour éviter cette inhalation (voir l’étude de cas de 2007 sur le béryllium ). Les résidus de bain électrolytique broyés sont ensachés avant d’être réutilisés. Malgré de nombreuses initiatives antérieures, cette opération remettait toujours en suspension une certaine quantité de poussière contenant du béryllium. Les protections personnelles, notamment les masques, sont efficaces mais en matière de santé il vaut toujours mieux tenter d’éliminer les risques à la source.
 
Dans le processus d’ensachage, le bain broyé déplace inévitablement l’air que contenait auparavant le sac. Les mesures de confinement de cet air, et des poussières qu’il contient, ont été étudiées soigneusement car un ralentissement trop prononcé de l’opération d’ensachage deviendrait un effet secondaire indésirable.
 
Les modifications apportées viennent en fait boucler la boucle, afin que le béryllium soit contrôlé de la façon la plus efficace possible depuis le stockage de l’alumine, qui contient une portion variable de béryllium, jusqu’à l’ensachage du bain broyé où se concentre le béryllium après l’utilisation de l’alumine dans le procédé électrolytique.