Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2008 — Environnement

L’Aluminerie de Deschambault et ses installations portuaire de Trois-Rivières.

L’Aluminerie de Deschambault reçoit ses principales matières premières, l'alumine et le coke de pétrole, au Port de Trois-Rivières. La capacité d’entreposage est de 75 000 tm pour l’alumine et de 20 000 tm pour le coke de pétrole.
 
Par année, environ 490 000 tm d’alumine et 55 000 tm de coke sont réceptionnés par bateau. Ces matériaux sont déchargés par les Élévateurs de Trois-Rivières à l’aide d'une tour marine, qui opère un élévateur à godets articulé. Ce dernier se transvide sur une chaîne de convoyeurs à courroie ou pneumatique fermés, reliés à des dépoussiéreurs, qui achemine alors le matériel dans les réservoirs d’entreposage. Ces matières premières sont par la suite expédiées à l'Aluminerie de Deschambault par wagons.
 
En 2005, 930 000 $ ont été investis en sécurité pour la protection contre les chutes et la protection sur tous les équipements en mouvement, représentant plus de 240 modifications ou ajouts afin de protéger les travailleurs. Toutes ces améliorations ont été faites avec la participation des travailleurs des Élévateurs de Trois-Rivières. L'équipe a même développé un nouveau type de protection sur des convoyeurs à courroie, qui a mérité une nomination au Prix innovation en santé et sécurité du travail de la CSST.
 
De 2006 à aujourd’hui, dans le but de toujours améliorer l’hygiène et l’environnement, nous apportons sur l’ensemble de tous nos équipements plusieurs correctifs afin de régler différents problèmes de poussière à la source, poussières qui dans certains cas étaient des nuisances pour l'environnement immédiat du Port de Trois-Rivières.
 
Après plusieurs rencontres, discussions, analyses, implications avec des fournisseurs de services et différents essais, des actions de modifications permanentes et ou temporaires ont fournis de bon résultat :
  • Avant : systématiquement après le déchargement d’un bateau de 52 000 tm, les opérateurs devaient ramasser avec un camion aspirateur une quantité d’alumine importante qui se retrouvait au sol de certains bâtiments, générant de la poussière lors des opérations de manutentions.
 
  • Après : grâce à certaines modifications, les résultats démontrent qu'il n'y a plus que des traces de poussières réduisant ainsi les manipulations des surplus d'alumine que devait auparavant transporter un chargeur à godet. Les gains sont importants pour l'environnement, puisque les émissions de poussières sont maintenant presque nulles, les transports sont diminués et, par conséquent, les GES provenant de l'utilisation du chargeur le sont tout autant. Ce bénéfice pour l'environnement en est aussi un pour les coûts d'opération, puisqu'il y a beaucoup moins de main-d'œuvre affectée au transport devenu inutile. On constate dans ce cas qu'il y a un bénéfice net pour l'environnement et qu'on réduit les coûts d'opération, preuve que c'est payant de faire de l'environnement! Plusieurs autres actions sont en cours de réalisation afin de poursuivre nos objectifs de développement durable.
 
En 2007, nous avons appuyé la mise en œuvre d’une politique environnementale au Port de Trois-Rivières. En effet, les autorités du Port de Trois-Rivières, de concert avec les utilisateurs des installations portuaires, mettent en place une politique visant à intégrer l'environnement dans leurs opérations quotidiennes, minimisant ainsi les impacts des activités portuaires sur l'environnement.
 
Le développement durable est une philosophie supportée en continu par les efforts et les connaissances de tous.
 
Félicitations et merci à toutes les personnes qui s’engagent dans ce projet.
 
Yves Gagnon
Aluminerie de Deschambault