Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.




2008 — Environnement

Pour réduire les résidus : longue vie aux cuves !

Une suite d’initiatives adoptées à l’Aluminerie de Deschambault  a permis le développement d’une nouvelle technologie pour allonger la durée de vie des cuves – aujourd’hui adoptée de l’Australie à l’Islande en passant par les États-Unis – et l’obtention d’une reconnaissance d’Alcoa aux Impact Awards de 2008 pour l’Amérique du nord.
 
En 1997-98, la durée de vie des cuves à l’aluminerie était d’environ 1 500 jours – un peu plus de quatre ans – alors que l’on pouvait s’attendre à un minimum de cinq ans avec l’utilisation d’une technologie moderne.
 
Après analyse des types d’érosion qui affectaient les cathodes et la durée de vie des cuves on a conclu que le plus important consistait à trouver des alternatives pour répartir autrement le passage du courant dans la cathode. Ainsi, on pourrait éviter les pointes qui causaient le percement des cathodes.
 
Un premier prototype a été installé à l’été 1999, et l’on s’est aperçu que la réduction du voltage permettait d’augmenter l’ampérage et d’utiliser l’énergie ainsi économisée pour produire plus d’aluminium. Le nombre de prototypes a été porté à six en 2000 et, en 2001, il fut décidé de transformer graduellement toutes les cuves à la fin de leur vie utile, ce qui fut complété.
 
L’environnement est également gagnant. Lorsque l’on remplace une cuve, il faut disposer de tous les matériaux qui demeurent à l’intérieur – les revêtements usés de cuves. En prolongeant la vie utile des cuves, on vise une durée de 7 ans à l’horizon de 2010, l’on pourra diminuer le nombre de cuves remplacées et les résidus de plus du tiers.
 
La technologie développée à l’Aluminerie de Deschambault a été breveté en 2001 et depuis on l’a implantée dans plus d’une centaine de cuves à l’Aluminerie de Portland, en Australie, dans une cinquantaine de cuves à l’Aluminerie de Baie-Comeau; dans deux cuves prototypes à Mount Holly, en Caroline du Sud, et dans chacune des 336 cuves de l’aluminerie de Fjardaál, en Islande.