Études de cas

 
Ces études de cas illustrent comment Alcoa Canada traduit en actions son engagement envers le développement durable. Nous sommes ravis de ces avancées, et nous anticipons le plaisr d'en réaliser encore plus.

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.





Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

2007 — Économie

STAS-Alcoa : partenaires dans l'inovation

Les avancées technologiques étant de plus en plus complexes et poussées, les entreprises n’ont plus toujours les ressources financières ou l’expertise de pointe nécessaires pour faire cavalier seul en recherche et développement. L’heure est donc aux partenariats et c’est pourquoi Alcoa a développé avec la Société des technologies de l’aluminium Saguenay, STAS, une association dont les résultats ont été soulignés par le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC).
 
Dans le cadre de cette entente, STAS a le rôle de développeur de technologies qui doivent répondre aux besoins clairement exprimés par le client utilisateur, Alcoa. Pour notre part, nous rendons possible l’expérimentation à échelle réelle de technologies qui nous intéressent, en plus de participer au développement des concepts élaborés par STAS et à la mise au point finale des solutions retenues. Nous contribuons aussi à l’essor de cette PME québécoise dynamique en lui cédant les droits de commercialisation des découvertes.
 
Ce partenariat donne des résultats très concrets. Le système automatisé de positionnement des anodes, déjà breveté, est le projet qui a retenu l’attention du PARI-CNRC et pour lequel STAS a reçu un prix. Dans une aluminerie telle que celle de Deschambault, on change plus de 150 000 anodes par an. Non seulement la précision de leur positionnement a-t-elle un impact direct sur la productivité, mais nous avons aussi amélioré les conditions de santé-sécurité des opérateurs puisqu’ils n’ont plus à effectuer cette opération qui se réalisait sous un pont roulant. Cette nouvelle technologie, déjà implantée à Deschambault, est en déploiement dans d’autres usines d’Alcoa.
 
D’autres technologies en instance de brevet découlent de ce partenariat prolifique. Le système de confinement des émissions de fluorures utilisé à Deschambault représente un avantage environnemental évident. Cette technologie sera utilisée également à notre nouvelle usine de Fjardaál, en Islande, entrée en exploitation cette année. Nous avons aussi développé des systèmes d’analyse numérique des rondins et des tiges d’anodes, ainsi que de la qualité des mégots.
 
Le partenariat avec STAS amorcé en 2001, qui représente un engagement en R et D d’un million $ par année, constitue l’un des meilleurs investissements dans notre avenir grâce aux avantages actuels et futurs qu’en retire Alcoa, tant au Québec que partout dans le monde.