Écumes de fonderie  


 

La génération d’écumes provient principalement de la quantité de bain soutirée avec le métal, de la quantité de fluorure d’aluminium (AlF3) ajouté à celui-ci, des opérations dans les fours d’élaboration et de l’ampleur de la production de produits à valeur ajoutée.

 

La voie conventionnelle de recyclage des écumes consiste à les expédier à un fournisseur qui peut en extraire le métal et le retourner à l’usine pour réintroduction en fonderie (taux de récupération d’environ 50-60 %). Le matériel restant constitue  soit un résidu dont il faut disposer, soit un sous-produit à valoriser.

 

Actuellement, un groupe technique d’Alcoa comprenant des experts de chaque usine de la région, de même que des experts du Centre d’excellence,  travaille au partage des meilleures pratiques de réduction et de recyclage des écumes à l’interne. À la suite d’essais réalisés en 2011, cette implantation a débuté graduellement en 2012, année au cours de laquelle 38 % des écumes produites à l’Aluminerie de Baie-Comeau ont été recyclées à l’interne. Notons que le recyclage des écumes de métal pur a été priorisé, car il est plus facile à mettre en place.

 

NOTE : Les quantités d’écumes de fonderie générées et recyclées pour Baie-Comeau en 2011 ont été ajustées pour tenir compte de la quantité d’écumes recyclées à l’interne.