Émissions de Perfluorocarbones (PFC)  



 

Depuis 2001, les émissions de PFC de la région ont diminué de 81 %. Elles ont toutefois augmenté, en 2012, à l’Usine précuites de l’Aluminerie de Baie-Comeau et à l’Aluminerie de Bécancour.

 

À Baie-Comeau, cette augmentation est attribuable à d’importantes instabilités connues après qu’un transformateur ait été atteint par la foudre, tandis qu’à Bécancour, des retards survenus dans le siphonage du métal des cuves en fin d’année ont entraîné des blocages des doseurs d’alumine.

 

À Deschambault, l’usine a connu la meilleure performance de son histoire. 

 

À la suite d’échantillonnages des PFC réalisés en 2011 à Baie-Comeau et en 2012 à Bécancour, les facteurs de pente servant au calcul des GES associés aux PFC ont été modifiés. Ces nouveaux facteurs ont ensuite été appliqués à l’ensemble des séries de cuves des usines et, de façon rétroactive, aux années 2009 à 2011 qui sont postérieures au changement technologique visé par l’échantillonnage.