Émissions d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) - Aluminerie de Baie-Comeau  


 

L’Aluminerie de Baie-Comeau comprend une usine utilisant les anodes précuites et une usine Söderberg, dont l’exploitation s’est terminée au cours de 2013. Les anodes Söderberg, mélange de brai et de coke, cuisent pendant l’électrolyse plutôt que dans un four dédié, comme dans les autres usines, ce qui occasionne des émissions d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Dans les salles de cuves Söderberg, environ 85 % des émissions sont captées à la source, pour être traitées dans les épurateurs à sec. Le reste est émis aux toitures.

 

Les émissions totales ont été réduites en 2011 et 2012, à la suite d’améliorations apportées à la qualité des matières premières et à l’opération des cuves. En 2013, ces émissions n’ont que légèrement augmenté au cours des derniers mois d’opération des cuves Söderberg, grâce au soin particulier accordé au contrôle des HAP lors des activités de démantèlement.