Émissions de fluorures  


 

Le graphique ci-dessus combine, pour chacune des usines, les émissions moyennes de fluorures émis aux cheminées des centres de traitement des gaz et aux évents de toit des salles de cuves. Une norme d’émissions annuelles de fluorures de 0,95 kg F/t Al est entrée en vigueur en 2011 pour les trois usines utilisant la technologie précuite. L’Aluminerie de Deschambault était soumise à cette norme depuis 2007.

 

En 2013, les émissions totales de fluorures étaient de 8 % inférieures à l’Aluminerie de Bécancour (0,71 t F/t Al, en comparaison de 0,78 t F/t Al en 2012) en raison d’un plan d’action mis en œuvre en juillet 2012, intégrant une formation offerte aux employés et l’installation de nouveaux couvercles de cuves. Les émissions de fluorures étaient légèrement plus élevées qu’en 2012 à l’Aluminerie de Baie-Comeau, en raison de difficultés éprouvées dans la capture des gaz, ainsi qu’à l’Aluminerie de Deschambault, où de la poussière de carbone a affecté le procédé d’électrolyse.

 


  

De plus, les émissions de fluorures avaient diminué de façon notable à l’usine Söderberg de l’Aluminerie de Baie-Comeau au cours de ses derniers mois d’opération, grâce à l’implantation d’améliorations au procédé (1,66 t F/t Al en 2013, en comparaison de 1,94 t F/t Al en 2012).