Études de cas

Choisir une année et/ou une catégorie dans le menu ci-bas afin de filtrer les études de cas.





2012 — Santé et sécurité

Initiatives ergonomiques à l’Aluminerie de Bécancour


Année après année nous cherchons à réduire et contrôler les risques ergonomiques dans notre environnement de travail. C’est dans cet objectif de réduction que nous avons entrepris les démarches suivantes :
 
Commande à distance
Le personnel d’opération devait régulièrement descendre des équipements mobiles, puis y remonter, pour actionner une commande permettant d’effectuer certaines opérations. L’installation d’une télécommande a permis d’éliminer ce problème, réduisant d’autant les risques ergonomiques et de chutes potentielles en descendant ou en remontant dans les équipements mobiles.
 

La télécommande, montée à bord d’un équipement mobile   
   
Nettoyage des mégots d’anodes
Dans le procédé de nettoyage des mégots d’anodes, il arrive que de gros morceaux de bain broyé se détachent et tombent sur la courroie du convoyeur. Le personnel devait alors enlever manuellement le capot de protection du convoyeur. Cette opération est maintenant plus facile puisque le capot a été déposé sur un système de roulement qui permet de le glisser plutôt que de le déplacer pour dégager l’aire de travail.
 
De plus, pour faciliter le repositionnement du morceau de bain afin que le convoyeur puisse le transporter, un système d’inversement de la courroie a été installé. L’opérateur peut ainsi faire revenir le morceau de bain vers lui afin de le repositionner plus commodément sur la courroie, évitant les risques ergonomiques associés à l’usage de force musculaire dans des positions inconfortables.
     

Le capot du convoyeur peut maintenant être glissé, plutôt que retiré.