Ajouter de la valeur, du bas vers le haut

tout commence par de la pierraille
Ce genre de pierraille s'appelle le minerai de bauxite. Si vous vous trouviez devant un camion rempli de quatre tonnes de cette pierraille et que quelqu'un vous demandait : " Qu'est-ce qu'on peut faire avec ça ? "; sans doute penseriez-vous : " Pas grand-chose, "Peut-être y a t-il de quoi faire un revêtement pour une entrée de garage "

Poudre blanche, métal blanc
Mais de quatre tonnes de bauxite il est possible de tirer, après raffinage, environ deux tonnes d'alumine, c'est-à-dire de l'oxyde d'aluminium, une poudre blanche. Ce n'est pas facile. La technique est complexe et le matériel nécessaire imposant. Mais Alcoa est parvenu à faire des opérations de raffinage un art. C'est ainsi qu'à partir de ces deux tonnes d'alumine nous pouvons arriver à fondre une tonne d'aluminium. La fusion de l'aluminium fut l'invention qui permit la création d'Alcoa en 1888.

Miracles par tonnes
Une tonne d'aluminium est suffisante pour fabriquer 60 000 cannettes de Coca Cola, de Pepsi Cola ou de Budweiser. Suffisante pour fabriquer les châssis de sept voitures. Suffisante pour fabriquer 40 000 disques durs d'ordinateur, capables à eux tous de stocker tous les livres publiés à ce jour. Tout cela à partir d'un camion rempli de pierraille. C'est presque un tour de magie. Et nous sommes fiers d'avoir les magiciens qui peuvent l'accomplir.

Étape par étape Bien sûr Alcoa ne fabrique pas que de l'aluminium. Plus de 3 milliards de notre bénéfice annuel provient de produits qui ne sont pas en aluminium. Mais tout le reste fait appel à l'aluminium. Voilà en bref comme cela se produit- comment Alcoa part de la pierraille et étape par étape, s'emploie à ajouter de la valeur jusqu'à ce nous et notre clientèle puissions produire toutes les merveilles actuelles faites d'aluminium.

L'extraction
La bauxite est un minerai riche en oxyde d'aluminium qui s'est formé il y a des millions d'années par suite de l'altération chimique de roches contenant des silicates d'aluminium. L'extraction de la bauxite eut lieu pour la première fois en France, puis elle s'est poursuivie dans de nombreux sites dans le monde. Aujourd'hui, la bauxite est principalement extraite dans les Caraïbes, en Australie et en Afrique.

Le raffinage
Pour transformer la bauxite en alumine, nous broyons le minerai et le mélangeons avec une solution de chaux et de soude caustique, puis nous versons ce mélange dans des récipients à haute température sous pression. L'oxyde d'aluminium est dissous par la soude caustique, forme un précipité qui est ensuite extrait de la solution, lavé, puis chauffé pour en éliminer l'eau. Ce qui reste est l'alumine, c'est-à-dire de l'oxyde d'aluminium (Al2O3) qui présente comme le sucre l'aspect d'une fine poudre blanche.

La fusion
On obtient de l'aluminium par un procédé de fusion qui consiste à réduire l'alumine par électrolyse. L'alumine est dissoute dans un bain de cryolithe dans de larges cuves garnies de carbone. Lorsque le bain est traversé par un courant électrique de haute intensité, l'aluminium se détache de la solution chimique et est prélevé par siphonnage.

La fabrication
L'aluminium qui s'est déposé dans les cuves est déversé dans un four où l'on procède à l'adjonction d'autres métaux dans des proportions précises pour obtenir des alliages aux propriétés spécifiques adaptées aux usages auxquels ils sont destinés. Le métal est ensuite purifié par dégazage, puis versé dans des moules ou solidifié directement sous forme de lingots. La fabrication peut aussi comprendre le moulage, le laminage, le forgeage, l'étirage où l'extrusion- quelques-unes des techniques qu'Alcoa et ses clients utilisent pour obtenir les innombrables produits finis différents qui vont des cannettes aux voitures en passant par les avions.

Le recyclage
L'aluminium est le matériel le plus précieux du cycle de la récupération des déchets et un puissant incitateur au recyclage. Environ deux tiers des quelque 100 milliards de canettes fabriquées chaque année aux États-Unis sont recyclées. Entre 85 à 90 % de l'aluminium utilisé dans les voitures est également recyclé.

Il n'y a pas de perdant. Plus les voitures comportent d'aluminium, plus leur poids diminue, si bien qu'elles consomment moins d'énergie et émettent moins de produits polluants. Le recyclage permet également d'économiser 95 % de l'énergie qu'il faudrait pour fabriquer du métal à partir de minerais, et il amoindrit le besoin d'éliminer des déchets solides.